Les animales : plonger dans la vitalité obstinée du vivant.
Même post-modernes et e-connectés, nous sommes faits de Nature.
Elle imprègne nos rythmes, nos sens, nos rêves.
Elle surgit et s'ébroue en nous, comme une relique de Pan, comme une bête vive.
J'ai peint des fuites éperdues, des grouillements obstinés, des gardiens solitaires.